Qui sommes nous

Esmaltaciones La Estrellla

Esmaltaciones La Estrella

ESMALTACIONES LA ESTRELLA SCL fondée en 1985 par un groupe de coopérateurs expérimentés dans le secteur, convaincus de la viabilité d’un projet de travail dans le but de fabriquer et de commercialiser des ustensiles de cuisine en acier émaillé.

Tout au long de ce premier quart de siècle, l’évolution des techniques de fabrication et l’expérience ont permis de proposer une large gamme de produits de qualité et de design éprouvés. Le projet marque une nouvelle étape avec l’ouverture en 2002 d’une nouvelle usine, qui allie innovation technologique et engagement pour l’environnement.

VALEURS

Des valeurs qui ont contribué à son évolution historique:

Responsabilité

L’identité coopérative implique une responsabilité d’entreprise avec l’environnement dans lequel elle se situe: développement local, actions sociales, participation sociale, égalité des chances, confiance, solidarité, …

Qualité de vie

Atteindre des valeurs liées au bien-être et à la conciliation personnelle et professionnelle des membres et des travailleurs de la coopérative. Et contribuent également à la qualité technique des processus techniques.

Travail en équipe

Contribuer au développement personnel et professionnel, en créant une culture qui améliore les services fournis, basée sur l’apprentissage de l’expérience et le comportement éthique.

Des bureaux

  • Réception des commandes et des ordres de fabrication
  • La gestion
  • Gestion commerciale et commerciale
  • Comptabilité
  • Ressources humaines

Usine et processus de production

Dès le départ, il a été considéré comme une unité intégrale, comprenant toutes les phases nécessaires pour atteindre le produit final à partir de la plaque d’acier.

Dans une première phase mécanique, la pièce est mise en forme au moyen de presses et de tours. Dans une étape intermédiaire, par des procédés électrochimiques, les pièces sont dégraissées et décapées. Et enfin, également par des procédés électrochimiques, ils sont recouverts d’émail qui, lorsqu’il est cuit à des températures supérieures à 800 ºC, complète le processus, assurant une protection absolue contre les agents chimiques et la température, ainsi qu’une grande variété de formes et de couleurs décoratives.

Les matières premières essentielles sont la tôle d’acier et l’émail. Le premier, fabriqué dans les grandes entreprises sidérurgiques européennes, est acheté à des transformateurs espagnols. L’émail est fabriqué par des multinationales installées en Espagne.

1. LE PROCESSUS D'ESTAMPAGE, REPULSAGE ET SOUDAGE.

Il part d’une tôle d’acier spéciale, laminée à différentes épaisseurs, et qui provient des principales sociétés sidérurgiques mondiales.

La tôle est transformée mécaniquement par des presses, pour réaliser les différents formats des pièces qui seront ensuite soudées avec d’autres produits puis décapées et émaillées.

La technique de filage consiste principalement en la déformation par rotation de tous types de métaux sans avoir besoin de matrices ou de cordons de soudure coûteux.

Le matériau à partir duquel nous partons, nous le transformons au moyen de presses en développements circulaires pour le déformer ultérieurement et obtenir la forme souhaitée.

De cette manière, on obtient des formes de grande difficulté à partir de matériaux d’épaisseurs plus importantes que ceux qui pourraient être déformés dans les machines conventionnelles. L’épaisseur initiale est étirée jusqu’à ce que la hauteur désirée soit obtenue mais en gardant le volume de matière inchangé.

Pour déformer à froid des épaisseurs de tôles St-37 allant de 0,5 mm à 1,8 mm et des diamètres de disque de 10 à 800 mm. L’intégration de la commande numérique aux machines à filer permet d’obtenir des formes vraiment complexes et pas seulement des composants cylindriques ou coniques.

2. PROCESSUS DE DÉGRAISSAGE / DÉGRAISSAGE
2.1 Dégraissage
 

Le but du dégraissage est d’éliminer les matières exogènes présentes à la surface de l’acier, issues des étapes précédentes du procédé: huiles protectrices, huiles d’étirage, poussières. Par conséquent, le dégraissage est une étape très importante dans le processus de préparation de la surface.

Plusieurs paramètres doivent être contrôlés:

  • La nature du produit dégraissant.
  • La température de dégraissage, qui doit être comprise entre 60 et 90 ° C selon le procédé utilisé.
  • La concentration du produit dégraissant (45 à 50 g / l).
  • Le pH des cuves de dégraissage.
  • Le temps de traitement (15 minutes en immersion – quelques minutes en pulvérisation).
  • L’action mécanique, le cas échéant (agitation du bain ou pression de pulvérisation).

Le procédé le plus fréquemment utilisé est le dégraissage alcalin. Les solutions alcalines peuvent produire trois actions physico-chimiques différentes:

  • Saponification: les corps gras se dissolvent au contact d’une solution aqueuse de soude ou de potasse, formant des savons solubles.
  • Emulsion: les phosphates ou silicates provoquent la dispersion des graisses en fines gouttelettes.

 

2.2 Rincer

Le rinçage est le processus de post-dégraissage qui peut être réalisé en une ou plusieurs étapes:

  • un seul rinçage à l’eau chaude (60 à 70 ° C) dans le cas de procédés comportant un traitement de surface ultérieur (décapage, etc.)
  • rincé à l’eau chaude, à l’eau froide et à l’eau déminéralisée, dans le cas de procédés sans traitement de surface ultérieur.

 

2.3 Décapage

Le décapage a pour but de produire une attaque sur la surface de l’acier afin d’augmenter sa micro-rugosité et donc sa réactivité, ce qui favorise l’adhérence de l’émail. Généralement, le décapage est réalisé avec de l’acide sulfurique concentré (H2SO4) et l’attaque chimique affecte principalement le contour des grains. L’intensité du décapage est mesurée en fonction de la perte de fer.

3. PROCESSUS DE VITRAGE

L’émail est un mélange d’argiles et de composés métalliques, préparé dans nos ateliers, qui est appliqué sur la surface de la pièce puis soumis à un traitement à haute température (plus de 800 ºC), pour atteindre sa cuisson ou vitrification idéale.

Dans cet état, la pièce finale acquiert une couche dure, brillante et colorée, très résistante à la température et aux agents chimiques, ce qui la rend particulièrement adaptée à la cuisson dans tout type de cuisine ainsi qu’à la décoration.

Remarque: le décapage, le dégraissage et l’émaillage sont réalisés en introduisant les pièces métalliques dans des bains électrolytiques, à différentes températures, où se produit l’échange d’ions.

L’électrolyse est réalisée au moyen d’équipements appelés redresseurs de courant qui transforment le courant électrique alternatif en courant continu. Les procédés thermiques utilisent le gaz naturel comme source d’énergie.

 

 

4 PROCESSUS D'EMBALLAGE ET D'EXPÉDITION

Nous pouvons soulever trois points évidents parmi lesquels notre processus de production se pose: la production, la distribution et la commercialisation.

Le système d’emballage a pour but de faciliter la collecte, l’emballage et la classification des marchandises à expédier, en les protégeant des risques physiques et environnementaux pendant le stockage, le transport et le consommateur l’acquiert, en garantissant qu’il est dans les mêmes conditions de qualité que celles qu’il avait en le moment de sa fabrication.

Pour cela, des machines d’emballage rétractable et des scelleuses de caisses sont utilisées.

Informations de contact

N’hésitez pas à nous contacter.

Esmaltaciones La Estrella S.C.L
CIF: F-26035162
C/. La Nevera, 7 – Pol. La Portalada II
26006 – Logroño (La Rioja)

941 44 50 58

info@esmaltacioneslaestrella.com

Contactez-nous

Politique de confidentialité

12 + 2 =